vendredi 7 juillet 2017

SNPES-PJJ/FSU : Résolution d’action du 48ème congrès et motions

Résolution du 48ème congrès du SNPES-PJJ/FSU
(Courcelles sur Aujon du 26 au 30 juin 2017)
CONTINUONS LA LUTTE ! POUR LA PRIMAUTÉ DE L’ÉDUCATION !
POUR L’AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL !

Dans un contexte international où les forces politiques régressives et répressives sont à l’œuvre (élection de D.Trump aux USA, déclarations et politique de V. Poutine...), où les droits élémentaires sont bafoués (politique de R. Erdogan en Turquie), où les conflits meurtriers et guerriers jettent de plus en plus de populations sur les routes de l’exil (conflit iraquo-syrien), la peur de l’autre est érigée en modèle de gouvernance.
Les femmes en particulier en payent un lourd tribut. Les attaques qui leur sont faites à travers le monde se multiplient. Ainsi en France, sans ministère du droit des femmes, la mobilisation du SNPES-PJJ/FSU sur ce secteur est d’autant plus actuelle et fondamentale.
Le 48ème congrès du SNPES-PJJ/FSU se tient au lendemain d’échéances électorales majeures qui ont redessiné le paysage politique français. L’arrivée au deuxième tour de l’élection présidentielle de la candidate du front national avec un score massif marque une étape inquiétante de l’implantation et de la banalisation dans la société des idées dangereuses et racistes de l’extrême droite.
Au deuxième tour, cette situation a laissé comme alternatives à une majorité de l’électorat le vote pour Emmanuel Macron, l’abstention ou le vote blanc. Le nombre important de citoyen.ne.s refusant de s’exprimer aux élections montre que la 5ème république et ses institutions sont à bout de souffle et pose plus largement la question démocratique.
Après les législatives, force est de constater que les deux grands courants politiques qui se sont succédés au pouvoir durant les dernières décennies se retrouvent, dans des proportions différentes, à la marge. De nouvelles forces politiques composent aujourd’hui une assemblée nationale constituée d’une large majorité libérale bordée à sa gauche d’un pôle radical et progressiste et à sa droite par des député.e.s portant des idées réactionnaires et par
l’extrême droite. A gauche, une alternative progressiste reste à construire afin de créer un rapport de force politique et défendre un modèle de société basé sur la justice sociale.
Comme il l’avait annoncé dans son programme électoral, le président, après avoir nommé un premier ministre de droite, a lancé une pseudo-consultation des organisations syndicales sur la réforme du code du travail.
En agissant ainsi, il laisse à penser qu’il privilégie la voie de la concertation alors qu’il a d’ores et déjà décidé de passer en force par le biais d’ordonnances. Ce projet va bien au delà de la loi El Khomri et parachève l’entreprise de destruction du code du travail entamée sous le quinquennat de François Hollande. En poursuivant la politique libérale de ses prédécesseurs, ce dernier est resté sourd au délitement de la cohésion sociale, à la précarisation toujours plus prégnante d’une partie de la population comme en témoignent le mouvement social récent en Guyane et la situation catastrophique de Mayotte. Pour l’Outre-Mer, nous défendons la répartition des moyens éducatifs pertinents (insertion, hébergements diversifiés...) en adéquation avec les réalités sociales, économiques et culturelles locales. Cela implique pour certains territoires carencés et oubliés un rattrapage structurel en terme de développement des services publics . Nous revendiquons toujours la création d’une DIR OM indépendante de l’Île de France afin que les réalités de ces territoires soient reconnues et prises en compte.

Lire la suite de la résolution d’action issue du 48ème congrès du SNPES-PJJ/FSU...http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/res...

Lire la motion "Intervention en milieu rural"....http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/mot...

Lire la motion "Mineur.e.s et jeunes majeur.e.s Étranger.e.s"....http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/mot...


Articles les plus récents

lundi 31 juillet 2017

Compte-rendu Comité Technique Central de la PJJ des 22 juin et 4 juillet 2017

Compte-rendu Comité Technique Central de la PJJ des 22 juin et 4 juillet 2017
Ce CTC s’est déroulé sur deux demi-journées, les 22 juin et 4 juillet 2017. Pour autant, il n’a pas permis l’examen de l’ensemble des questions mises à l’ordre du jour. Seuls ont pu être examinés, le Plan National de (...)

lundi 31 juillet 2017

N’enterrez pas nos libertés ! Contre l’instauration d’un état d’urgence permanent ! Pour nos droits et nos libertés ! Dimanche 10 septembre Manifestons partout en France ! A Paris, RDV 15h Père Lachaise

N’enterrez pas nos libertés !
L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’à début novembre par le parlement. Or il a largement démontré son inefficacité contre les attentats. Il a été dévoyé contre les mouvements sociaux et les militant.e.s, contre les musulman.e.s ou supposés l’être, contre les migrant.e.s et leurs (...)

lundi 31 juillet 2017

Communiqué de presse : "Augmentation de l’incarcération des mineur.e.s : jusqu’où ira-t-on ?"

Augmentation de l’incarcération des mineur.e.s : jusqu’où ira-t-on ?
En juin 2017, par un communiqué de presse commun avec la CGT-PJJ, le Syndicat de la Magistrature, le Syndicat des Avocats de France, la Ligue des Droits de l’Homme et l’Observatoire Internationale des Prisons, nous alertions sur (...)

jeudi 27 juillet 2017

FSU Justice (SNPES-PJJ et SNEPAP) : Changement de référencement de mutuelle à venir au Ministère de la Justice !

Changement de référencement de mutuelle à venir au Ministère de la Justice !
Les organisations professionnelles représentatives ont été réunies mardi 25 juillet par le Secrétaire Général du Ministère de la Justice ; à l’ordre du jour, le référencement de mutuelle. Ce dispositif, mis en place au milieu des (...)

jeudi 27 juillet 2017

Situation statutaire des CSE et des Adjoint.e.s Administratif.ve.s de la PJJ : Des propositions de la DPJJ « ni sérieuses, ni raisonnables » !

Situation statutaire des CSE et des Adjoint.e.s Administratif.ve.s de la PJJ : Des propositions de la DPJJ « ni sérieuses, ni raisonnables » !
Le SNPES-PJJ/FSU a été reçu le 21 juillet 2017 par Madame Bernard, cheffe du service des Ressources Humaines du Secrétariat Général du Ministère de la (...)

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois