mercredi 22 septembre 2021

APPEL du collectif national des professionnel.le.s de la justice des enfants et des adolescent.e.s : Pour une autre protection judiciaire des enfants, nous vous appelons à vous rassembler partout en France le jeudi 30 septembre 2021

Le collectif national des professionnel.le.s de la justice des enfants et des adolescent.e.s en appelle au rassemblement des professionnels le jeudi 30 septembre 2021, jour de l’entrée en vigueur du Code de la Justice Pénale des Mineurs, pour rappeler les difficultés présentes et à venir posées par ce nouveau texte et réaffirmer la nécessité d’une justice des enfants protectrice et éducative.
Vous, professionnel.le.s, de l’enfance et l’adolescence, qui chaque jour répondez aux besoins des enfants et de leurs familles, savez combien ce texte n’offre aucune perspective positive dans l’accompagnement des jeunes.
Vous, parents et citoyen.nes, qui êtes préoccupé.es par l’avenir de vos enfants, sachez que ce texte aggravera la situation des enfants en danger.
Avec ce nouveau texte, le Gouvernement impose, sans avoir écouté les revendications portées par le collectif, un texte qui renforce une idéologie sécuritaire et gestionnaire entérinant une politique pénale toujours plus expéditive et répressive.

Nous le savons tous et toutes, les difficultés de la justice des enfants ne sont pas liées au texte de l’ordonnance de 1945 mais bien au manque récurrent de moyens alloués à la justice et au secteur de l’enfance depuis plusieurs décennies.
Aujourd’hui, tous les secteurs de l’enfance, de la justice, du social et du médico-social souffrent d’un manque de professionnel.le.s formé.e.s et de lieux d’accueil permettant l’effectivité des décisions prises et un accompagnement de qualité.
Aujourd’hui, la situation est telle que les professionnel.le.s ne peuvent plus collaborer les un.e.s avec les autres. La gestion de l’urgence fait perdre tout sens aux décisions judiciaires et au travail éducatif qui en résulte. Elle ne permet plus aux enfants et à leurs familles de comprendre la décision et la portée des actes jugés.
Le contrôle, la répression ne sont pas des leviers pertinents pour agir sur l’ensemble des difficultés rencontrées par les jeunes et leurs familles.
Le CJPM n’est pas la réponse attendue des professionnel.le.s laissé.e.s pour compte des décisions politiques. Les inquiétudes sont profondes et les attentes d’autant plus fortes que les carences devenues endémiques de la justice des enfants risquent d’aggraver les difficultés.
Depuis le premier jour, nos institutions, leurs représentations syndicales et les associations impliquées demandent une autre justice pénale des mineurs au sein d’un Code de l’Enfance, en étant force de propositions pour une justice adaptée aux enfants et aux adolescent.e.s .

Lire la plateforme commune des professionnels de la justice des enfants et des adolescents : (http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/pro...).

Pour une autre protection judiciaire des enfants, nous vous appelons à vous rassembler partout en France le jeudi 30 septembre 2021

Lieux de rassemblement à déterminer avec vos barreaux/sections locales.

Lire l’appel du Collectif justice des enfants....http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/appe...


Articles les plus récents

mardi 30 novembre 2021

APPEL Intersyndicale Justice Rouen

NOUS ASSOCIONS aux constats faits dans la tribune parue dans Le Monde le mardi 23 novembre massivement signée par plus de 6000 magistrat.e.s et fonctionnaires de greffe, faisant suite au suicide d’une jeune magistrate ;
REGRETTONS de ne pouvoir exercer nos fonctions dans des conditions dignes (...)

mardi 30 novembre 2021

SITUATION DE L’INSERTION : COMPTE RENDU DE L’AUDIENCE CONCERNANT LES PROFESSEURS TECHNIQUES A LA DPJJ DU 19 NOVEMBRE 2021

A notre demande, nous avons été reçus en audience par la DRH de la DPJJ le 19 novembre 2031 sir la situation du corps des professeurs techniques après l’annonce de la non rétroactivité de l’avancement hors classe et la publication d’un concours pour 2022.
Lire la (...)

mardi 30 novembre 2021

Que vaut un psychologue clinicien au temps du statut ministériel ?

En effet, nous demandons des réponses claires et concrètes sur la suite de la publication du statut ministériel, sur les modalités de concours et de mobilités qui en découleront. Nous souhaitions également obtenir des réponses sur les questions posées lors de la CAP des recours en évaluation, notamment (...)

lundi 29 novembre 2021

MOTION DE SOUTIEN AUX JUGES ET AUX GREFFIER.E .S

Suite à la parution de la Tribune les concernant publiée par « Le Monde », le 23 novembre dernier, la Commission Administrative Nationale du SNPES-PJJ/FSU souhaite apporter son plein et entier soutien aux magistrat.e.s et aux greffier.ère.s.
Nous partageons notamment leur constat face à une Justice (...)

lundi 29 novembre 2021

Motion de soutien de la CAN du SNPES-PJJ/FSU aux territoires de Guadeloupe – Martinique – Polynésie

Depuis 10 jours maintenant, les territoires de Guadeloupe, Martinique et Polynésie connaissent une révolte forte de la population suite à l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale le 15 novembre 2021.
Ne nous méprenons pas : cette crise profonde reflète l’ampleur des nombreux problèmes sociétaux (...)

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2021

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois