jeudi 28 mai 2020

La DPJJ franchit un cap supplémentaire vers des fonctions de probation et de contrôle au détriment des missions éducatives !

La DPJJ franchit un cap supplémentaire vers des fonctions de probation
et de contrôle au détriment des missions éducatives !

Dès la présentation du projet de loi de programmation justice (LPJ), le SNPESPJJ/FSU, avec ses partenaires, au sein de l’intersyndicale Justice, a dénoncé, par de multiples initiatives unitaires, dont la grève, la destruction d’un service public de qualité, avec notamment la disparition des tribunaux de proximité, la privatisation de certains contentieux, la dématérialisation de certaines saisines malgré la fracture numérique,
l’éloignement des justiciables les plus modestes des instances de justice, le recul sans précédent du contrôle de l’autorité judiciaire sur le travail policier, le renforcement de la place de l’emprisonnement au sein du système judiciaire.

Télécharger le document et lire la suite :
http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/snpes_pjj_fsu_tract_loi_programmation_justice.pdf


Articles les plus récents

jeudi 4 juin 2020

COMMUNIQUE DE PRESSE UNITAIRE : Liberté de manifester : la santé oui ! Le bâillon non !

Il ne suffit pas dans un régime démocratique de proclamer l’existence de droits politiques, économiques, sociaux et culturels. Encore faut-il pouvoir les exercer effectivement. Et l’un des moyens pour y parvenir, c’est en usant de la liberté fondamentale que constitue le droit de se rassembler et de (...)

mercredi 3 juin 2020

LETTRE OUVERTE UNITAIRE En finir avec la surpopulation carcérale : « Monsieur le Président, l’occasion est là : ne la manquez pas. »

« Pour la première fois depuis près de vingt ans, il y a en France moins de prisonniers que de places de prison » : c’est pour cette raison qu’une quarantaine d’associations et organisations professionnelles de la justice, mais aussi des personnalités publiques telles qu’Anne Sinclair, Philippe (...)

mercredi 3 juin 2020

Déclaration préliminaire au Comité Technique Central PJJ du 3 juin 2020

Le SNPES-PJJ/FSU, la CGT-PJJ et l’UNSA-SPJJ représentant huit sièges sur dix à cette instance de dialogue social, ont boycotté le CTC du 26 mai dernier.
Le SNPES-PJJ/FSU dénonçait un décalage entre les documents de travail contenant des recommandations déjà appliquées dans les services et la (...)

mardi 2 juin 2020

STEMOI d’Amiens : après l’occupation, la répression ? Ou comment utiliser les CREP pour tenter de mettre les agents au pas…

STEMOI d’Amiens : après l’occupation, la répression ? Ou comment utiliser les CREP pour tenter de mettre les agents au pas…
En décembre 2019, les agents mobilisé.e.s du STEMOI d’Amiens ont occupé leur service pendant une dizaine de jours et de nuits, dénonçant ainsi la casse du système de (...)

mardi 2 juin 2020

PROJET DE CODE DE LA JUSTICE PENALE DES MINEURS : des personnalités et des professionnels de l’éducation, de la protection de l’enfance et de la justice demandent aux parlementaires un abandon de ce projet afin de mettre en place un débat pour construire ensemble un code de l’enfance !

Le 12 mai 2020, plus de 500 personnalités, professionnels de l’enfance en danger, des acteurs associatifs, des citoyens, nos organisations syndicales et professionnelles interpellaient la garde des Sceaux et les Parlementaires en leur demandant l’abandon pur et simple du projet de Code de la (...)

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois