Déclaration liminaire de la FSU Justice au Comité Technique Ministériel du 17 décembre 2020

jeudi 17 décembre 2020
popularité : 2%

La crise sanitaire actuelle a accentué les fragilités déjà existantes des sociétés libérales dans lesquelles nous vivons. De nombreux travailleurs et travailleuses sont aujourd’hui touché-es par des plans sociaux, le chômage partiel ou des menaces de faillite de leurs entreprises alors que le plan de relance tarde à montrer ses effets. Alors que ce plan qui déverse des milliards sur les entreprises, notamment les plus importantes, ne comporte aucune obligation en termes d’emplois, de prise en compte écologique de leur production, rien n’est prévu pour renforcer les services publics. Bien au contraire, le gouvernement continue de décliner dans l’ensemble des ministères la Loi sur la Transformation de la Fonction Publique dont l’objectif est d’augmenter le recours aux emplois précaires et de porter atteinte au statut et à la représentation des personnels par les organisations syndicales. La FSU réaffirme la place essentielle des services publics aux cotés de la population et rappelle leur rôle prépondérant lors des périodes de crise en soutien aux personnes les plus en difficulté.
Dans ce contexte social extrêmement dégradé, la FSU s’alarme des projets portés actuellement par le pouvoir. Les attaques se multiplient contre les libertés, qu’elles soient publiques ou individuelles. Les exemples les plus récents en sont le projet de Loi sécurité globale qui organise la criminalisation du mouvement social et la publication le 02 décembre 2020 de trois décrets permettant la collecte « des opinions politiques, des convictions philosophiques, religieuses ou une appartenance syndicale », ainsi que des « données de santé révélant une dangerosité particulière ». Toutes ces mesures se mettent en place alors que le mouvement social sera appelé, dans les mois qui viennent, à poursuivre la mobilisation contre la réforme de l’assurance chômage et une nouvelle tentative de réforme systémique des retraites qui prévoirait des mesures d’âge ou l’allongement des durées de cotisations.

LIRE LA SUITE......http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/dl_c...


Documents joints

PDF - 599.3 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois