Déclaration préliminaire à l’ORSCT du 18 octobre 2019

lundi 21 octobre 2019
popularité : 3%

Les ORSCT ont été crées suite à l’application des principes de la RGPP qui ont entraîné la fermeture massive de services et de postes à la PJJ.
Ces instances sensées mener une réflexion sur les conditions de travail ne sont en fait qu’une coquille vide permettant à l’administration d’afficher une pseudo prise en compte des difficultés des agents et résoudre des situations humaines désastreuses.
Dans une période où le gouvernement attaque frontalement les principes du services public et le statut des fonctionnaires, le SNPES-PJJ/FSU dénonce :
- la réforme des retraites qui va contraindre les agents à travailler au-delà de 62 ans et réduire le montant des pensions.
- la loi de transformation de la fonction publique qui privatise une partie des missions exercées par le service public, renforce le nombre d’agents non titulaires au détriment de postes de fonctionnaires et supprime les CAP de mobilité et d’avancement, ce qui renforcera la mise en concurrence des personnels.
- Le projet de code pénal de justice des mineurs qui entraînera l’abrogation de l’ordonnance de 1945.
- Des réformes statutaires sérieusement insuffisantes ou pénalisantes pour l’ensemble des corps exerçant à la PJJ, le dernier avatar de cette politique étant le projet de statut de cadre éducatif.
LIRE LA SUITE...http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/decl...


Documents joints

PDF - 266.4 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois