Déclaration préliminaire au CTC du 23 novembre 2017

Boycott de la délégation du SNPES-PJJ/FSU
jeudi 23 novembre 2017
popularité : 6%

Le projet de loi de finances 2018, présenté au niveau ministériel et à la PJJ démontre les priorités politiques du gouvernement et vont déterminer de fait les choix d’orientation de la Direction de la PJJ. Si vous nous dites ne pas connaître votre feuille de route, toujours entre les mains de la Garde des Sceaux, des annonces sont pourtant faites par les DIR en terme de transformation de lieux d’hébergement collectif éducatif en centres fermés, de coupes budgétaires importantes, de BOP contraints, notamment en terme d’emploi de personnels contractuels qui se trouvent dans une situation de plus en plus précaire. Cette opacité entretenue à dessein par la DPJJ crée une inquiétude légitime auprès des personnels qui voient le démantèlement de l’insertion, des solutions de placement pour les jeunes disparaître peu à peu, les budgets de fonctionnement des services amputés, des pressions sur les frais de déplacement... Ces craintes qui s’expriment auprès des représentant.es du personnel mais aussi lors des réunions institutionnelles ne seraient être apaisées par un discours de banalisation de la part de la Direction, discours qui se voudrait rassurant, confinant surtout à la méthode Coué.
LIRE LA SUITE...http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/decl...


Documents joints

PDF - 272.9 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois