GUIDE MINISTERIEL D’ACTION SOCIALE (Guide pratique - Mise à jour juin 2017)

vendredi 23 juin 2017
popularité : 24%

GUIDE MINISTÉRIEL D’ACTION SOCIALE (Guide pratique - Mise à jour juin 2017)

PRÉAMBULE ET MANDATS FSU ACTION SOCIALE

Dans la fonction publique d’État, les services sociaux et les associations des personnels font face à une réduction des crédits empêchant encore trop souvent de répondre aux attentes des agents. Les besoins des agents augmentent, leur nombre aussi, mais pas les budgets alloués.
Pour la FSU, l’action sociale n’est pas un élément de rémunération et ne doit pas servir à pallier au gel salarial qui a duré de nombreuses années. Elle est vecteur de lien social, moteur incontournable dans la prévention des risques psychosociaux.
L’action sociale doit contribuer à améliorer la vie des agents (logement, restauration, famille, culture, sport et loisirs et petite enfance) et les aider à faire face à des situations difficiles, afin qu’ils / elles puissent mener à bien leur mission de service public dans de bonne conditions. Ainsi, pour la FSU, l’action sociale est un champ d’action et de revendications à part entière.
L’amélioration de l’accès au chèque-vacances, la revalorisation du CESU garde d’enfant, le CESU périscolaire et son élargissement, le développement de l’offre de logement pour tous les agents, une offre de restauration correcte avec des prix raisonnables, sont à mettre au crédit de l’action syndicale unitaire où la FSU occupe une place à part entière, par le biais notamment de son siège au Comité National de l’Action Sociale (CNAS). La FSU oeuvre pour développer les prestations et conquérir de nouveaux droits, comme dans le domaine de l’aide à la petite enfance, le logement, les vacances, etc...
La FSU Justice revendique pour tous les personnels du ministère de la Justice (titulaires et non titulaires, actifs et retraités, rémunérés ou non sur le budget de l’État), un même droit, équitable et égalitaire, à une action sociale de qualité, aussi bien pour les prestations que les investissements dans des structures de proximité (logements, crèches, restaurants…).
La FSU Justice estime que le développement et la rénovation de l’action sociale passent par l’inscription d’un droit à l’action sociale pour toutes et tous dans le statut de la fonction publique et l’affectation de 3% de la masse salariale pour son exercice. Pour cela une politique ambitieuse et l’information en direction des personnels sont essentielles.
La FSU Justice continue de se battre pour obtenir les moyens budgétaires nécessaires, à la hauteur des besoins des agents, mais aussi pour arrêter l’externalisation et la marchandisation des prestations par le biais de leur transfert au secteur privé.
La FSU Justice agit pour que l’Etat employeur assume ses responsabilités vis-à-vis de ses agents.
La FSU Justice et ses représentants du SNPES-PJJ/FSU et du SNEPAP/FSU, s’engagent dans toutes les instances du Ministère à porter ces revendications et les faire valoir pour tous les personnels.

Joël JACOB et Youssef CHOUKRI, représentants FSU Justice au CNAS
Rémy MOREUILLE TASSART, secrétaire général du SNEPAP/FSU
Natacha GRELOT, co-secrétaire nationale du SNPES-PJJ/FSU
Christophe CARON, co-secrétaire national du SNPES-PJJ/FSU
Carlos LOPEZ, co-secrétaire national du SNPES-PJJ/FSU
Paris, le 16 juin 2017

Lire le guide.....http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/guid...


Documents joints

PDF - 549.4 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois