Il faut garder l’éducatif dans la justice des mineur.e.s

Collecif 63 Justice des mineurs
mardi 28 mai 2019
popularité : 20%

Dans la loi d’Orientation et de Programmation pour la Justice promulguée le 23 mars 2019, la Garde des Sceaux a fait inscrire, in extremis, la suppression de l’ordonnance de 1945. Son projet annoncé est la création d’un code pénal pour les mineur.e.s, dans un délai de 6 mois, par voie d’ordonnance, donc sans débat démocratique.
Si, dans nos organisations, nous pensons qu’effectivement l’ordonnance de 1945 doit être réformée, nous pensons surtout qu’il faut maintenir la primauté de l’éducatif sur le répressif.
En effet, en l’absence de reprise des dispositions de protection de l’enfance, la rédaction
d’un code pénal spécifique pour les mineur.e.s viendrait inévitablement réduire
l’adolescent.e à son passage à l’acte.
Or il est essentiel de rappeler qu’un ou une jeune qui commet un acte de
délinquance est avant tout un enfant en danger qui doit bénéficier d’un
accompagnement éducatif.

Ouvrir le document...http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/coll...


Documents joints

PDF - 820.2 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois