Mise en place du CJPM : construire des stratégies de résistance pour limiter les conséquences sur les jeunes !

jeudi 25 novembre 2021
popularité : 5%

Le 30 septembre 2021, le CJPM est entré en vigueur.
Pendant plus de deux ans, le SNPES-PJJ/FSU et ses partenaires, réunis notamment au sein du Collectif Justice des Enfants, ont dénoncé la mise en place de ce code qui attaque frontalement notre identité professionnelle et l’essence éducative de nos missions auprès des familles et des adolescent.e.s. qui nous sont confié.e.s
Deux mois à peine après son entrée en vigueur, nous pouvons faire le constat que nos craintes étaient fondées et avérées.
Le temps éducatif prévu par ce code est insuffisant et s’apparente davantage au contrôle, au recueil de renseignement factuel et à la probation, plutôt qu’à un accompagnement au plus prés de la situation du/de la mineur.e, de son histoire et de sa problématique. D’autant moins que les audiences uniques, comme nous le craignions, s’imposent comme la réponse privilégiée pour les jeunes les plus en difficulté.
L’augmentation, sur certaines juridictions de la région, des condamnations à des peines de prison ferme à l’issue de ces audiences uniques vient rappeler que la dimension éducative de ce nouveau code vantée par la DPJJ était un mensonge.
ouvrir le document pour lire la suite...http://snpespjj.fsu.fr/IMG/pdf/trac...


Documents joints

PDF - 295 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@mailo.com

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2022

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois