SNPES-PJJ/FSU Sud Est Déclaration pré liminaire du Comité Technique inter Régional PJJ Sud-Est du 6 novembre 2020 : ET SI L’ÉDUCATIF REDEVENAIT L’ESSENTIEL !

"Par ailleurs, la DPJJ sème la confusion en promotionnant la peine de TIG comme un moyen d’insertion professionnelle. Qui mentionnerait sur son CV un TIG comme expérience professionnelle ?"
vendredi 6 novembre 2020
popularité : 8%

Comme le démontre un article du journal le Monde du 3 novembre 2020 intitulé : « En Île-de-France : la fracture épidémique » la crise sanitaire qui nous atteint fortement met en lumière ses inégalités et ses fragilités. Que dire de ces conséquences liées au démantèlement des Services Publics ? La misère dans laquelle se trouve l’hôpital public aujourd’hui devrait suffire à dessiller enfin les yeux pour que cesse ce massacre.

Nous nous confrontons à un mouvement de fond ultra-libéral qui s’attaque aux principes du Service Public et au statut des fonctionnaires. L’application zélée par la DPJJ de la loi de transformation de la Fonction Publique par la suppression des CAP au barème a porté un coup supplémentaire aux statuts de ses fonctionnaires en supprimant, entre autre, le principe de la représentation et des débats en son sein.

Lors des mobilités du printemps 2020, nous avons pu mesurer les effets délétères de la généralisation des mutations au profil pour une grande partie des personnels de la PJJ. Le maintien de la référence au barème pour les éducateur.trice.s et les CSE pour 2020 a été le fruit d’une lutte contre une décision du ministère de la justice qui va au-delà des textes de la Fonction Publique. Sur la campagne de mobilité en cours, que dire des délais intenables pour les agents !

L’individualisation des carrières, des rémunérations, de l’avancement et des mobilités, matérialisée par les critères du « mérite » des professionnels, des CREP et le développement désorganisé du télétravail, favorisent leur isolement et leur mise en concurrence. Nous observons déjà des pratiques hiérarchiques autoritaires comme lors du premier versement du CIA et la prime dite COVID attribuée de manière bien trop arbitraire, qui a contribué à cliver les personnels et à porter atteintes aux collectifs de travail.

Le SNPES-PJJ/FSU réaffirme que le Service Public doit être accessible à l’ensemble de la population. Pour cela, il faut des moyens suffisants pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Rappelons que lors des dernières crises, qu’elles soient financières ou sanitaires, ce sont ces mêmes Services Publics qui ont assuré la protection des personnes les plus en difficulté.

Lire la suite.....http://snpespjj-fsu.org/IMG/pdf/dec...


Documents joints

PDF - 285.9 ko

Contact

SNPESPJJ
54, Rue de l’Arbre Sec
75001 Paris
☎ : 01 42 60 11 49
Fax : 01 40 20 91 62
snpes.pjj.fsu@wanadoo.fr

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois